The 2CV – La 2 chevaux

Photographie de Thierry Leroy, prise au Havre en 2008

Le Havre, 2008
© Thierry Leroy

La Citroën 2 CV, une voiture culte, est appelée en France la ‘deux chevaux’ (on prononce: deux ch’vaux). Le ‘cheval (fiscal)’ est l’unité d’évaluation de la puissance d’un moteur, à partir de laquelle on calcule la taxe sur l’immatriculation des véhicules.

Elle est aussi familièrement surnommée ‘dodoche’, ‘deuche’, ‘deux pattes’, ou même ‘deux lapins’.
En Grande-Bretagne, on l’appelle the 2CV (on prononce: tou civi), mais elle a été aussi connue comme “Poubelle volante”, “Escargot d’étain” “Tortue” ou encore “Landeau à l’envers”.

Citroen 2CV, a cult car, is called in France ‘two horses’ (pronounced: deuh shvoh). The ‘horse (tax)’ is the evaluation unit of the power of an engine, from which the tax on vehicle registration is calculated.
It is also colloquially nicknamed ‘dodoche’, ‘deuche’, ‘two legs’, or even ‘two rabbits’.
In Britain, it is called the 2CV, but it’s been also known as the “Flying Dustbin”, “Tin Snail”, “Tortoise” and even “Upside-down pram.”

Karine Groves, photographie prise à Oxford, University Parks, août 2012

Oxford, University Parks, 2012
© Karine Groves

Elle a été produite par Citroën pendant 42 ans, entre 1948 et 1990 !
8 756 688 voitures (incluant divers modèles) sont sorties des usines du célèbre constructeur automobile et il y en aurait actuellement encore 3 417 sur les routes de Grande-Bretagne.
À Oxford, j’ai pu en repérer presque dix au cours des deux dernières années. Je vais tenter de toutes les photographier pour les publier sur cette page.

It was produced by Citroën for 42 years, between 1948 and 1990!
8,756,688 cars (including various models) came out of the factories of the famous car manufacturer and there might still be 3,417 on the roads of Britain today.
In Oxford, I have spotted nearly 10 of them in the past two years. I will try to photograph them all in order to publish them on this page.

Florence Sauvignon, photographie prise dans le quartier de Headington, Oxford, mai 2012

Headington, Oxford, 2012
© Florence Sauvignon

Qu’est-ce qui a fait son succès?
Elle était bon marché et ultraéconomique. Elle avait un moteur qui nécessitait peu d’entretien et pouvait rouler sur tous types de terrains grâce à une excellente suspension.
Pourquoi a-t-on arrêté de la produire?
La concurrence était trop dure, car les consommateurs cherchaient à acquérir des voitures qui roulaient toujours plus vite et avec plus de confort. Malgré le déclin de sa popularité au cours des années 70, elle est restée prisée par ceux qui voulaient se démarquer de la société de consommation, comme les “hippies” et les Verts.

What made it successful?
It was cheap and extremely economical. It had an engine that required little maintenance and could traverse all types of terrains thanks to an excellent suspension.
Why did its manufacturing come to an end?
The competition was too tough, as consumers were seeking to purchase cars that ran faster and faster and were more comfortable. Despite the decline of its popularity in the course of the 70s, it has still remained very popular with people who wanted to stand out from consumerism, like hippies and environmentalists.

 

Cliquer ici pour voir trois ‘2 chevaux’ photographiées à Oxford aux alentours de 1990
Click here to see three ‘2CV’ photographed in Oxford around 1990

Plus d’informations sur la 2 CV sur le site du musée de la 2 CV à Troisfontaines
More information on the 2CV at the 2CV Museum website, in Lorraine (France)

Categories: French icons Tags:
Comments are closed.